Transmission

Street and Mud vous propose de réviser toutes boite de vitesses manuelle en particulier si il s’agit de boite avec un couple conique nécessitant un réglage de couple conique.

Ci-dessous, il a été nécessaire de refaire des douilles en bronze pour une boite de vitesse de FERRARI 250 :

Le choix du bronze « qui va bien » et le tournage n’était pas trop complexe, par contre l’usinage de toutes les rainures de lubrification l’était.

Nous ne faisons pas que changer les pièces : un contrôle pointu est effectué sur chaque élément !

Mis a part les habituelles usure de roulements, de synchro et les vitesses qui sortent, il y a aussi d’autre types de défauts.

Par exemple ci-dessous la « cémentation » (= la surface dure de la denture) a sauté

Au moindre doute des contrôle plus poussés sont fait : Ci-dessous un test de ressuage sur un pignon de différentiel :

1) On spray un produit rouge très pénétrant :
2) on attend et on nettoie complètement la pièce

3) on spray un révélateur blanc : La fissure ressort ! Elle était invisible avant.

Ci-dessous, une boite TREMEC sur une Ford Mustang :

…. désolé, je crois qu’il va falloir changer la pièce…

La capacité de Street and Mud a souder l’aluminium et a usiner des pièces de précision, nous ouvre des possibilités de modification très larges :

Adaptation d’une boite de transfert JEEP sur une boite de vitesse FORD, pour monter le fameux V6 FORD dans une JEEP CJ3B de 1955.
Ce genre d’adaptation est plutôt complexe, pour un changement de moteur on préfère généralement faire le « mariage » a la hauteur de la cloche d’embrayage, mais dans ce cas le but était d’avoir plus d’ouverture (espacement des vitesses) en conservant les rapport de la Ford, et surtout la 5eme vitesse surmultipliée.
(Toute les phases de la fabrication ne sont pas montrées, certains procédés sont propres a Street and Mud)

La boite de transfert montée sur la boite FORD :

L’arrière de la boite FORD (en alu) coupée et présentée sur une face « maison » qui se fixe sur la boite de transfert :
S’ensuit une soudure complexe a cause des grosses différences d’épaisseur de paroi.

Ci-dessous l’usinage final de la face arrière :

Le carter modifié :
Le pignon JEEP assemblé sur l’arbre a cannelures intérieures FORD :
 

 

Adaptation d’une boite Toyota Supra sur une ASTON-MARTIN :

Le véhicule était équipé d’une boite automatique avec tout les défauts des années ’60.

Le montage de la boite manuelle 5 vitesses a vraiment « réveillé » le véhicule qui est passé d’une « belle voiture » a une vraie « voiture de sport » d’époque, ou tout l’incroyable couple du 6 cylindre se ressentait enfin.

Ci-dessous : La soudure entre la partie de cloche de Toyota et la cloche Aston